Mise au point sur le biodécodage

L’usage abusif du terme Décodage biologique par des hommes, des femmes ayant suivi certaines formations uniquement théoriques, sans aucune pratique et sans thérapie personnelle nous amène à faire cette importante mise au point :

Le Décodage Biologique n’est pas une promesse de guérison, il ne tient pas les clefs de la guérison, ce n’est pas une vérité, une certitude. C’est une ouverture, une curiosité, un champ d’hypothèses avec le praticien pour vis à vis, mais seul chaque individu  pourra faire le chemin.

Le Décodage Biologique ne remplace pas une consultation avec un médecin ou un autre professionnel de la santé tels que psychologue, ostéopathe, énergéticien ou kinésithérapeute par exemple. Il ne fait pas mieux que la médecine officielle, il propose un autre type de relation avec soi. Il ne détourne pas les malades de leur traitement médicaux et chirurgicaux.

Le décodage biologique ne prétend en rien détenir la vérité, il n’est supérieur à aucune autre approche ; il n’a besoin d’aucune certitude, mais d’une qualité de relation avec chacun , c’est ce que permet un travail sur soi.

Le Décodage Biologique n’est ni une approche biologique totale du vivant, ni une réduction aux aspects transgénérationnels de certains problèmes, ni une discipline annexe de la médecine nouvelle défendue par le Dr Hamer. Le décodage biologique n’a aucun lien de près ou de loin avec le Dr Sabbah, ce n’est pas une sous école de la biologie totale ; Christian Flèche bien qu’ayant suivi une partie des stages de ce dernier n’en a jamais utilisé les propositions. Par contre les élèves du dit Dr Sabbah ont l’erreur de croire faire du décodage biologique alors qu’ils appliquent la biologie totale.

Le décodage biologique des maladies est un ensemble d’hypothèses complémentaire au travail du médecin et du psychologue. Il ne remplace en rien le travail de ces derniers et ne se substitue à aucun traitement (pharmaceutique, chirurgical…). Il s’agit de proposition ayant pour intention de se rencontrer soi-même de façon nouvelle dans ses ressorts émotionnels.

Le praticien en Décodage Biologique ne prescrit aucun traitement médical, ne fait aucun diagnostic médical.

Le praticien en Décodage Biologique ne se substitue en rien au médecin dans tous ses attributs.

Tout stagiaire et autre sont encouragés à suivre traitement et conseil venus du médecin.

Notre démarche n’est pas une alternative à la médecine, elle peut parfois lui en être complémentaire.

Le Décodage Biologique intègre des éléments théoriques et pratiques ainsi qu’un travail sur soi ; cela dans le courant des thérapies brèves orientées vers la solution, telle que l’approche de Milton Erickson, thérapeute de génie, celle de Marc Fréchet, découvreur d’équations psychologiques et aussi de Philippe Lévy, créateur et visionnaire d’une nouvelle forme de thérapie et de protocoles simples et puissants. Son originalité, sa force viennent de ses références permanentes à la biologie, à l’éthologie, de son observation ainsi que de sa capacité d’évoluer en se remettant en question aisément.

Malheureusement un nombre important de pseudo thérapeutes utilise le terme décodage biologique sans en avoir la compréhension ni l’aval de l’association internationale de psycho bio thérapie qui recense les praticiens validés. Ce qui a pour conséquence dans l’esprit de beaucoup comme de la Miviludes de faire une confusion bien légitime entre praticien de qualité et charlatan. Par exemple, le cancer est une maladie qui doit être pris en charge par un médecin, et aucun praticien  en décodage ne peut avoir la certitude de l’explication du pourquoi de cette maladie, le doute du praticien  est nécessaire pour permettre l’évolution interne de l’individu. Nul ne peut affirmer détenir la cause certaine d’une maladie cancéreuse ou autre, il s’agit toujours d’hypothèse de travail, dont l’éradication ne présage jamais et en rien de la guérison. Le praticien n’a aucune toute puissance tant qu’il se fait superviser ! Malheureusement sous le terme de décodage biologique se cache souvent une pratique dévoyée. Certes la médecine officielle fait un lien entre stress et baisse du système immunitaire et chaque jour des scientifiques font avancer la compréhension psycho-biologique des maladies, comme c est le cas aux USA avec les recherches en psycho-somatique. Et le décodage a le souhait de participer à cette évolution courageuse, lente et prometteuse, en restant dans un cadre de prudence.