Réflexions

Margaret White

Je ne pose pas de questions.

J’accepte tout ce que tu me donnes.

Je ne fais que ce que l’on me dit de faire.

Je n’ai pas la prétention de changer ce que tu penses, dis ou fais.

J’emmagasine tout dans un ordre parfait, rapidement et efficacement, et alors je te retourne le fruit de ce que tu as semé en moi.

Quelquefois tu me nommes mémoire.

Je suis le réservoir dans lequel se brasse tout ce que ton coeur ou ton esprit a choisi d’y déposer.

Je travaille jour et nuit; je ne me repose jamais et rien ne peut m’empêcher d’être actif.

Les pensées que tu m’envoies sont catégorisées et classées et mon sytème de classement n’échoue jamais.

Je suis vraiment le serviteur qui exécute tes ordres sans hésitation ni critique.

Je coopère lorsque tu me dis que tu es « ceci » ou « cela » et j’agis comme tel.

Je suis conforme à l’image que tu as de toi-même.

Puisque je ne pense pas, n’argumente pas, ne juge pas, n’analyse pas, ne questionne ni ne prends aucune décision, j’accepte facilement les impressions.

Je te demande de sélectionner ce que tu m’envoies; mes classeurs sont confus; C’est à dire que je te demande de supprimer les choses que tu ne désires pas en retour.

Quel est mon nom? Ah! Je pensais que tu le savais…: JE SUIS TON SUBCONCIENT.

 

 

Margaret WHITE

 

 

Actualité précédente Article suivant

Vous pourriez aussi aimer